L’impact de l’internet sur notre façon d’agir à un effet irréfragable, tant sur les plans humains, techniques, économiques, qu’organisationnels. Nos habitudes s’en trouvent quelque peu transformées, car ce concept de communication, relativement nouveau, influe de façon significative sur les règles de la vie. Le commerce, dans son sens général, n’échappe pas à cette transformation.
Pendant longtemps, le commerce n’était possible que dans un environnement « physique » ou vendeur et acheteur marchandes les produits dans les marchés, les « yaars », les supermarchés et autres. De nos jours, pour vendre ou acheter un bien, il n’est pas nécessaire d’avoir accès « physiquement » au bien, ni au propriétaire. Cela est possible à travers l’internet, notamment les sites d’annonces qui offrent une vue photographique du bien, en plus de ses caractéristiques physiques.


L’internet, un vaste marché pour vos échanges
L'émergence accélérée d'Internet profite considérablement au commerce, car son coût réduit et sa relative simplicité d'utilisation favorisent une diffusion très rapide, notamment vers les petites entreprises et les consommateurs.
De nos jours, il existe encore des personnes qui pensent que le commerce sur internet est un rêve pour les pays en voie de développement. Cependant, on se rend compte dans la pratique que l’on y est déjà au Burkina Fao, depuis un bout de temps grâce à l’expansion de l’internet 3G facilité par les réseaux mobiles et à la persévérance de certains Burkinabè qui l’ont adapté à leur réalité. L’internet est entré dans le quotidien des Burkinabè. Des réseaux sociaux, du courrier électronique jusqu’au « mobile banking » en passant par le « ebanking », l’internet est aujourd’hui un outil de travail pour l’administration publique, les particuliers, les professionnels, etc.
Par ailleurs, le commerce sur internet est vu comme le principe qui permet d’échanger des biens, des services ou de l’information à travers le réseau internet. Le paiement se faisant par voie électronique, par virement ou par envoie classique, après vérification de la procédure concernant la conformité du produit ou du service proposé. Il peut se faire également par la téléphonie mobile.


Les sites d’annonces, une opportunité pour vendre vos biens
Les sites web d’annonces sont des plateformes en ligne permettant aux internautes de poster ou de rechercher des annonces. On distingue deux principaux types de site d’annonces : les sites d’annonces généralistes et les sites d’annonces spécialisés.
Si pour le premier type, le domaine n’est pas défini, le second intervient généralement dans un domaine tel que l’immobilier, la location et la vente de voitures neuves et d’occasion, la vente de matériels électronique et électroménagers, etc.
Les sites d’annonces sont généralement gratuits. De ce fait, la diffusion de l’information n’engendre presque pas de coûts supplémentaires comparativement aux autres canaux de diffusion d’annonces tels que la radio, la télévision et les panneaux publicitaires. De même, l’étendu du réseau internet est une opportunité pour une large diffusion des annonces.
Non seulement, les annonces sur les sites web restent disponibles aux internautes à tout moment pour les recherches, mais aussi elles sont intégrées à un très vaste marché de plusieurs catégories de clients.
A travers les sites d’annonces, les échanges peuvent se faire entre entreprises, entre entreprises et particuliers ou encore de particuliers à particuliers. Quelle que soit l’option choisie, la confiance est de règle comme dans les échanges physiques.
Soucieux de répondre aux besoins de tout burkinabè désirant vendre ou échanger sur internet, le site d’annonce watibala.com offre la possibilité de vendre et d’échanger les biens en mettant en contact ses utilisateurs avec son réseau de partenaires. Le principe consiste simplement à poster gratuitement son offre sur la plateforme offerte par le site watibala.com, et tous les demandeurs ont la possibilité de rechercher les offres publiés.